Se connaître pour mincir définitivement

Cette page s’adresse à vous, si vous avez des problèmes avec votre corps ou votre alimentation.

En particulier si vous avez un problème avec votre poids, j’ai une grande nouvelle pour vous, et la comprendre sera votre premier pas pour vous faire perdre du poids : les régimes ne font pas maigrir !

OUI, il y a la promesse du régime : perdre 3 – 5 kg en peu de temps, vous soulager rapidement.

Et il y a l’euphorie des débuts : vous voyez rapidement 1, 3, 5 kilos ou plus s’envoler sur la balance.

Vous êtes heureuse et puis… un coup de mou, la volonté qui s’effrite légèrement, et c’est le craquage.

Vous reprendrez bien votre régime demain, mais c’est plus difficile maintenant, le craquage n’est jamais loin, la motivation est défaillante.

J’ai une bonne nouvelle pour vous : ce n’est pas votre faute, c’est le fonctionnement de tout régime.

Phase 1 : motivation au top, donc volonté sans faille, boostée par la vue de quelques kilos qui s’envolent effectivement.

Phase 2 : la volonté faiblit (normal, personne ne peut fonctionner uniquement sur la résistance et la volonté à long terme) et les moments de faiblesse ou de fatigue se terminent en craquage, le poids commence à faire yoyo.

Au final : découragement, on laisse tomber en se disant qu’on a échoué, les kilos reviennent.

Les régimes / rééquilibrages / pertes de poids rapides:

  1. Sont mauvais pour votre santé, car ils vous font perdre du muscle (et oui, vous ne perdez pas que du gras, mais aussi de l’eau, du muscle…) mais par contre ce que vous regagnez derrière, c’est bien du gras. Donc ils affaiblissent votre métabolisme.
  2. Sont un outil marketing (à votre détriment) pour l’industrie du régime. Le dirigeant d’un célèbre régime mondialement connu (et vendu) a dit ouvertement : « nous avons le meilleur business model possible. Les gens perdent du poids dans un premier temps, donc se disent que ça marche grâce à notre régime. Puis ils reprennent du poids mais là se disent que c’est leur faute, et non celle du régime. Du coup ils achètent à nouveau le programme pour mincir »

La mauvaise nouvelle pour vous : il n’y a pas de solution éclair et durable pour faire partir ces satanés kilos.

Si vous avez vécu ces situations et sensations, restez avec moi un peu plus longtemps, je vais vous montrer comment vous transformer durablement cette fois, c’est-à-dire à vie !

Quels que soient votre âge, votre morphologie, votre passé de régimes, cette méthode fonctionne. La seule chose qu’elle demande : de la patience. Il n’y aura pas de promesse miraculeusement rapide. Ma promesse par contre est que tout progrès est définitif.

Mais pourquoi croire en cette méthode cette fois-ci?

Laissez moi me présenter d’abord.

Je m’appelle Nadège Boillod, et je suis aujourd’hui psychopraticienne spécialisée sur toutes les problématiques liées au corps, donc en particulier sur tout ce qui touche aux problèmes de poids et de rapport à l’alimentation.

Pourtant je n’ai pas un parcours typique de psychologue ou de diététicienne !

J’ai effectué des études d’ingénieur, puis une carrière d’ingénieur pendant 13 ans. La logique, la théorie, résoudre des problèmes, j’aime ça.

Pendant une grande partie de ces années, j’ai souffert de boulimie et d’obsession vis-à-vis de mon corps et de la nourriture: j’ai vécu une alternance de crises de boulimie et de phases de restriction, avec un poids à peu près stable mais avec la peur obsédante de grossir.

J’ai tout essayé, pour m’empêcher de grossir, pour perdre du poids ou pour arrêter les crises. En particulier, tous les régimes y sont passés. Et à chaque fois, même scénario : phase 1 euphorisante de perte de poids, phase 2 culpabilisante de craquages, perte de motivation et reprise du poids.

J’ai mis des années à tout essayer et à analyser, à chercher, à lire, pour comprendre ce qui ne fonctionnait pas.

Et… j’ai trouvé 🙂 Je veux vous l’expliquer ici pour que vous aussi vous puissiez sortir de l’enfer de ce cercle vicieux de l’échec.

La première chose à comprendre est que perdre du poids n’est pas une question de volonté : les personnes « naturellement minces » ne le sont pas en se privant en permanence et en étant dans une résistance éreintante. La nourriture n’est juste pas un problème pour elles, c’est un simple carburant source de plaisir, il n’y a pas de « craquages ».

D’ailleurs, les personnes qui tentent tous les régimes font preuve de beaucoup de volonté, elles n’en manquent certainement pas ! S’astreindre à des légumes vapeur et du poisson sans huile pendant que votre entourage se régale autour de pâtes bolognaises, il en faut de la volonté ! Et c’est normale qu’elle finisse par s’effriter, c’est impossible de tenir comme ceci à vie.

Et même, imaginons que vous arriviez à tenir ce régime à vie : est-ce que c’est une vie joyeuse de penser en permanence à ce que vous allez vous faire à manger, à comment vous allez pouvoir restreindre vos calories et enlever la sauce, refuser le dessert ou le fromage ? Est-ce que toute cette charge mentale ne pourrait pas être utilisée à des projets ou activités plus réjouissantes?

Si vous pensez que c’est du gâchis et que c’est de toute façon intenable, vous êtes sur la bonne voie : le reconnaître et vouloir autre chose est un premier pas.

Ok, mais pour perdre du poids, on est d’accord sur un point : oui il faut un déficit calorique ! Il n’y a pas de baguette magique ! Comment faire ?

Je ne vais pas vous proposer l’autre recette magique d’Instagram : du sport à outrance. Mise à part le gain de masse musculaire, le résultat sera le même que pour les régimes : si c’est juste pour mincir, la volonté ne suffira pas.

D’ailleurs dans mon accompagnement, je ne vous pousse pas à faire du sport : on peut perdre du poids sans. Je vous pousse simplement à vous écouter et à reprendre contact avec votre corps. Donc il peut y avoir du mouvement, mais seulement s’il vous fait du bien. Peut-être que vous constaterez que l’activité vous apporte du bien-être, mais pas n’importe laquelle : celle qui vous fait kiffer.

Donc je ne vous propose pas de plan alimentaire, de restriction ni de sport. 

Je vous propose plutôt de commencer par vous analyser un peu : pourquoi mangez-vous dans la journée? Est-ce par faim, par ennui, par plaisir de partager un moment avec d’autres, par fatigue … ?

Vous verrez que votre problème n’est pas tant d’être un(e) vilain(e) gourmand(e) que d’être une personne tiraillée dans tous les sens par sa vie quotidienne. Et que la nourriture vient souvent compenser une vie trop active, trop ennuyante, trop frustrante ou que sais-je… Si toute la journée vous vous videz à donner de votre énergie et de votre temps pour les autres, pour votre travail etc…, il y a des chances que vous trouviez du réconfort le soir en vous remplissant de nourriture grasse ou sucrée.

L’autre problème est que, pour l’alimentation, vous suivez des règles externes plutôt que vos signaux internes : il ne faut pas manger entre les repas même si vous avez faim, il faut manger à table même si vous n’avez pas faim, il faut manger tel aliment même si vous n’en avez pas du tout envie, il faut s’arrêter de manger avant d’avoir le ventre plein, il ne faut pas manger de fruit après un repas….

Toutes ces règles contribuent non pas à vous maintenir en bonne santé ou à un poids stable (tout comme les régimes ne contribuent pas à vous faire mincir) mais à vous déconnecter de votre mécanisme interne. Et c’est bien dommage, car vous avez un corps incroyablement intelligent, qui sait mieux que personne ce qui vous convient à Vous. Les mangeurs « naturellement minces » le sont car ils suivent instinctivement leurs signaux internes, ils ne sont pas perturbés par toutes les règles externes. Il n’y a donc pas pour eux d’aliment interdit qui devient alors trop tentant, et en conséquences il n’y a pas de craquages et de restrictions.

Mon accompagnement s’articule ainsi autour de 3 axes, pour vous reconnecter à Vous et vous remettre au centre de votre vie, une vie équilibrée et épanouissante :

1. Vous reconnecter à tous vos signaux corporels internes, retrouver cet état intuitif que vous avez perdu avec ces années de régimes. Il y aura de la théorie (et vous serez surpris(e) !), des expérimentations pratiques pour ressentir ces signaux dans votre corps et pas seulement dans le mental, de l’auto-observation pour savoir ce qui vous fait réellement du bien. Cela vous permettra non seulement de pouvoir réapprendre à habiter votre corps mais aussi de pouvoir vous faire confiance !

2. Apprendre comment fonctionnent vos émotions : ainsi vous pourrez comprendre le message qu’elles vous transmettent et mettre en lumière vos vrais besoins. Vous apprendrez également comment vous pouvez gérer vos émotions autrement au moment où elles surviennent. Ainsi vous mangeras moins de nourriture doudou sans aucune restriction, mais simplement car vous n’en aurez plus besoin!

3. Travailler sur l’affirmation de soi : beaucoup de nos actions quotidiennes sont faites pour les autres ou en fonction du regard des autres, et notre emploi du temps nous paraît ainsi immuable bien que trop chargé. Avec cet accompagnement, vous apprendrez à définir vos besoins (axe 2) mais aussi à les affirmer, à vous mettre en priorité, tout en restant en lien avec l’autre. Le but n’est pas de faire de vous un ermite égoïste, mais quelqu’un d’épanoui, avec des actions kiffantes dans votre quotidien et des relations nourrissantes et équilibrées avec vos proches.

En résumé, mon accompagnement est un travail qui va au-delà de l’alimentation, pour vous remettre en tant que priorité dans votre vie. C’est un travail dont vous êtes le centre : vous pourrez ainsi écouter et comprendre vos ressentis corporels et vos émotions, en déduire Vos besoins. Mais en plus, vous serez capable de les affirmer, d’être plus épanoui(e).

En étant épanouie, vous n’aurez plus besoin d’avoir de compensation avec la nourriture, alors vos kilos superflus s’envoleront d’eux-mêmes sur la durée.

Et dernier scoop : en étant plus épanoui(e), en prenant soin de vous, vous aurez de meilleures relations avec votre entourage. Donc ce ne sera pas égoïste mais utile pour eux aussi!

Vous l’avez compris, cela demande du temps, ce qui change des promesses « -5kg en 4 semaines ». Du temps pour ré-apprendre à s’écouter et du temps pour que les kilos s’envolent d’eux-mêmes. Mais je peux vous garantir que chaque chose que vous apprendrez sera acquise pour la vie. Vous n’aurez pas besoin de revenir me voir (sauf si vous le souhaitez pour d’autres motifs peut-être) ni de repayer des applis, régimes ou programmes alimentaires.

Du temps, c’est en général quelques mois (en moyenne 3 à 6 mois pour vous donner une idée) avec 2 séances par mois – ce qui est adaptable en fonction des souhaits et possibilités des personnes. 

Mais si vous ne voulez réaliser que quelques séances, 2 ou 3 par exemple, sachez que chaque séance est un pas de gagné vers votre autonomie et votre épanouissement, c’est quand même profitable. Vous aurez des outils et des progrès à chaque fois.

Sachez également que ce n’est pas une méthode pré-établie que je vais vous réciter, chaque axe sera défini et travaillé en fonction de vos besoins. Mon rôle est de vous écouter et comprendre là où vous en êtes pour vous proposer le panel d’outils adéquats. Mon rôle est aussi de vous rassurer quand vous aurez des doutes ou des questions, de vous montrer que vous pouvez croire en vous.

Vous gagnerez une place énorme dans votre tête et dans votre vie pour penser à d’autres choses qu’à ce que vous pourriez manger sans grossir. Vous imaginez aujourd’hui pouvoir être libéré(e) des régimes ou pensées restrictives et d’être à votre poids d’équilibre sans y penser ? Vous imaginez pouvoir être serein(e) et bien dans votre peau ?

Peut-être que non, que ça vous paraît trop beau pour être vrai.

Et pourtant, je vous garantis une chose : ça fonctionne pour tout le monde ! Car c’est notre mode de fonctionnement naturel.

Si l’aventure vous tente, prenez rendez-vous :